Bilan 2008

Publié le 14 Septembre 2008

Voici le bilan du saut à la perche Lorrain pour la saison 2008. J’ai  présenté celui-ci aux entraîneurs Lorrains d’athlétisme en réunion à Plombières le 13 septembre.

BILAN PERCHE 2008

 

Cette saison, le bilan des perchistes Lorrains est  positif dans l’ensemble.

Ce bilan est à relativiser en rapport à la place de cette discipline dans notre région. Nous ne sommes pas au niveau d’autres régions qui engendrent depuis de nombreuses années des perchistes de niveau international. En termes de performances, le saut à la perche est encore en retrait face à d’autres disciplines. Si l’on mesure les performances Lorraines dans d’autres sauts en rapport aux records mondiaux, on trouve des meilleures performances de la saison qui avoisinent les 80 à 85% et des moyennes des tops 10 vers les 75%. A la perche nous en sommes loin (il faudrait un garçon à plus de 5m avec une moyenne du top 10 vers 4,80m et chez les filles 4,20m pour 3,90m). Le chemin qui reste à parcourir, surtout chez les filles paraît énorme. Il est bien sûr encore trop tôt pour mesurer les effets de l’association « Perche Lorraine Développement » sur le niveau régional. L’association ne prétend pas non plus s’accaparer les performances qui n’appartiennent qu’aux athlètes qui, pour certains, ne  bénéficient pas des actions menées par l’association.

Cette saison, les athlètes ayant sauté à la perche sont encore trop peu à mon goût. Les bilans de la fédération n’ont enregistré que 88 Lorrains et 38 Lorraines (perfs au moins égales à 1,80m) pour la saison estivale.

Cela dit, la saison est pour moi très satisfaisante puisque le niveau monte.

·         Chez les filles, la saison fut très positive, la perche Lorraine féminine (certes jeune discipline)  a pris une dimension supérieure. La meilleure performance de la saison est encore « modeste » 3,50m (69,6% du WR), mais elle est à mettre au crédit d’une cadette (record de la catégorie). Le bilan me parait très prometteur car il se densifie sérieusement avec cette saison 11 perchistes à 3m et plus (13 en prenant en compte la saison indoor) (issues de 6 clubs différents) de plus les filles sont jeunes (cadettes ou minimes) et laissent entrevoir de belles progressions. La moyenne du « top 10 » Lorrain chez les filles fait un bond de plus de 24 cm en 1 an avec une moyenne inédite de 3,225m (64% du WR). Cinq de ses perchistes ont participé aux championnats de France jeune avec l’obtention de 2 médailles pour Hélène Noel (asrhv) l’argent cet hiver le bronze cet été.

 

·         Chez les garçons, le niveau depuis quelques années reste très moyen. Nous n’avons pas encore décelé de coup de fraîcheur comme c’est le cas chez les filles. Une moyenne du top 10 à 4,391m (71,4% du WR) pour des performances qui oscillent entre 4,81m (78,2% du WR) et 4,20m. Les jeunes recrues sont rares ou tardent à éclore, les anciens sont toujours là (2 aux mondiaux vétérans). Raphael Doub semble avoir tourné la page perche en mettant fin à son aventure INSEPienne. Thomas REISTROFFER (usf) entraîné en Alsace, améliore son record (4,81m) et prend une place de finaliste aux championnats de France espoirs. Les garçons n’étaient que deux à cette compétition, le cadet Maxime GRISLIN y représentait « l’école Thionvilloise ».

 

 

·         Donc 7 perchistes qualifiés au France jeunes (5 filles et 2 garçons), un podium et un finaliste. Des records régionaux et départementaux chez les jeunes filles. Le saut à la perche est bien vivant en Lorraine, Le terrain semble favorable à l’émergence d’un niveau superieur. Nous espérons une dizaine de qualifiés aux championnats de France l’an prochain mais aussi davantage de finalistes.

 

·         Face à l’engouement des filles pour le saut à la perche (23 filles à plus de 2,60m dont la plus part vont progresser), nous pensons nécessaire d’organiser 2 concours lors des championnats régionaux. Par exemple un concours B ouvert pour les filles à 2,20 ou 2,40m et un concours A avec les filles à 2,90m ou 3m. 

 

On peut ajouter que pour la saison prochaine nous comptons sur le renfort d’un nouveau personnage. Klaus GIRRBACH, s’est rapproché de la ville de Longwy et du club PHAR. Cet entraîneur qui, si tôt arrivé en Lorraine, a rejoint notre association va sans nul doutes former de très bon perchistes dans le « pays haut ».

L.F.

 

Rédigé par Perche Lorraine développement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article